Article précédent Article suivant

La pause avec... Auguste & Septembre

 Hello hello ! Cette petite pause avec Perrine date du mois de Juillet de l'année dernière... Comment vous dire si ce n'est que nous avons été un peu... submergé expliquant une publication si tardive. J'espère que Perrine nous pardonnera ;-) "mieux vaut tard que jamais" et nous la remercions énormément de s'être prêté à notre petit jeu / pause ! Sans plus attendre... Découvrez la pause avec... Auguste & Septembre ! 

- Peux-tu te présenter rapidement en un tweet (moins de 280 caractères) émoticônes acceptés :

Je m'appelle Perrine, j'aime lire, écrire, coudre, manger des macarons, me défouler au sport mais pas tout en même temps.

 -Auguste & Septembre, c’est quoi ?

Un petit clin d’œil aux mois de naissance de mes enfants, l'aîné étant né en août et le second en septembre. J'aime d'autant plus ce pseudo qu'il est aussi le fruit d'un brainstorming familial avec mes frères et ma sœur. Et j'avais un cahier des charges précis, ils ont été très forts !

 -La couture, ça représente quoi pour toi ?

Une soupape, un sas de décompression mais aussi une source de confiance en moi. Si j'aime profondément mon métier je souffre parfois d'un manque de reconnaissance ou d'une sensation d'inutilité, alors cela me rend fière de maîtriser quelque chose de manuel, de porter ce que j'ai fabriqué de mes petites mains et de me rendre compte que j'ai progressé et progresse encore. C'est aussi le moyen de porter ce que je veux et ce dont j'ai envie.

 -Racontes-nous ta pire expérience couture.

A la fois la pire et la meilleure c'est possible ? Ma maman fait partie d'un cercle de danses bretonnes et m'a demandé de l'aider à faire son costume traditionnel. Sans patron, avec des indications un peu vagues mais des critères précis à respecter (robe avec plis sur la tête de manche, encolure carrée et fronces décalées, corsage avec col en dentelle montant, 3 jupons différents...) autant dire que j'ai beaucoup beaucoup beaucoup râlé (pardon maman), découpé et redécoupé, cousu et décousu, cassé des aiguilles, râlé encore... Mais au final je suis tellement heureuse de la voir dedans, qu'il lui plaise, qu'elle puisse crâner lors des représentations et que ses copines soient jalouses :)

 -Toi qui est prof’, si tu devais donner une appréciation à Atelier 27 ?

Félicitations, vous avez su mettre vos talents et votre sérieux à profit pour proposer un travail de soigné et qualité. Nous vous encourageons à poursuivre dans ce sens en portant vos efforts sur des dons généreux de tissus à Auguste & Septembre (non c'est en trop ça ?).

 -Si tu étais à la tête d’Atelier 27, quel projet voudrais-tu lancer??

Un gamme d'unis dans plein de belles couleurs et des matières basiques (satin de coton, tencel, twill viscose) pour créer une garde-robe que l'on porte vraiment au quotidien.

 -Ton patron préféré ?

Torture de choisir !!! Je peux en dire deux ?

* La robe Guinguette de Cousette, en version courte ou longue, en tissu hiver ou été, c'est vraiment ma chouchoute !

* La chemise Albane que j'ai eu la chance de créer en partenariat avec Chez Machine.

Mais je suis aussi une adepte de Slow Sunday et Atelier Scammit pour leurs patrons intemporels et élégants aux finitions impeccables.

 

-Un tissu qui mérite pas d’exister ?

Les trucs synthétiques qui font transpirer et les cheveux électriques. Ça porte un nom ça ?

 -Quelle est ta musique préférée pour coudre?

J'écoute beaucoup de podcasts quand je couds (génération xx, le gratin, affaires sensibles, how i built this...). Mais côté musique c'est Bowie, Velvet, Blondie and co.

 -Tu te vois comment dans 27 ans?

 Comme maintenant avec 27 ans de plus... Enfin, proche de la retraite, et peut-être grand-mère alors... C'est affreux cette question tu en as bien conscience ?

 -Si tu avais le super pouvoir de sauter une étape relou de la couture, ce serait laquelle ?

 Les montage des manches. Pourtant je trouve que c'est après cette étape qu'on voir vraiment à quoi le vêtement va ressembler, qu'il commence à avoir de la tenue... Mais vraiment, résorber l'embu et monter la manche... c'est pas ce que je préfère (jolie litote n'est-ce pas ?).

 -On te donne un éléphant, tu ne peux ni le vendre, ni t’en débarrasser, tu fais quoi avec ?

 "Je monte sur sa trompe, un peu comme une balançoire et on part en voyage dans toutes les villes du monde... moi je parle et lui il m'écoute en mangeant des cacahuètes. Comme il est très gros tout le monde nous laisse passer.  Ca ferait un joli conte pour enfants tiens : "La petite fille et l'éléphant"."

Bien d'accord avec toi ;-) !

 -Pour toi, l’avenir de la mode c’est quoi ?

"De l'épuré, du simple-chic et du responsable que ce soit par rapport à la conception, la fabrication ou à l'environnement.."

 -Un compte Insta’ trop cool à suivre

 "Je sais pas si c'est trop cool mais j'ai récemment découvert le compte Archer & Olive dans le cadre de ma lubie "bullet journal", je suis fan de ses illustrations. Les petites animations de Rachel Ryle sont géniales aussi.

Pour le style j'adore Poupée Rousse.

Y'en a tellement en fait... Moi qui suis curieuse de tout je suis aussi bien (en plus du DIY évidemment) des comptes "plantes vertes" que beauté ou lifestyle. J'adore les jolies photos, c'est inspirant."

 -Une personne que tu aimerais bien qu’on interview ?

 Marielle de Annexe dilettante, mon idole-couture absolue !

 

Complète la phrase suivante :

“La couture c’est la vie parce que …”

 Quand tu t'occupe les doigts tu te vide la tête et après t'es zen et fière de toi !

 Merci ! Perrine 

 

Un grand merci à Perrine d'avoir pris le temps de répondre à nos questions et de partager sa bonne humeur habituelle :-) 

 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés